Star Wars : la Force musicale (1/3)

Star Wars : La Force musicale

Star Wars est la meilleur saga cinématographique de tous les temps. (Cette phrase d’intro place le niveau de subjectivité de l’article qui va suivre.)

Elle fut entamée en 1977 avec l’épisode IV : Un Nouvel Espoir. Deux autres films suivront en 1980 et 1983, respectivement l’Empire Contre-Attaque et le Retour du Jedi. Seize ans plus tard, le créateur de la saga George Lucas met en chantier la prélogie (se situant donc narrativement avant la première trilogie). Précisons, pour finir cette frise chronologique des productions Star Wars, qu’une nouvelle trilogie (dont les événements font suite à l’épisode VI – le Retour du Jedi) voit le jour en 2015 sous la direction de JJ Abrams et de Mickey à la production.

La musique des six films, ainsi que celle de la futur trilogie, a été composée et orchestrée par le génial et talentueux John Williams. Quand George Lucas entame son projet de Space Opera, il s’oriente d’abord sur l’utilisation de morceaux orchestraux symphoniques déjà existants, à l’instar de Stanley Kubrick pour son 2001 : L’Odyssée de l’Espace. C’est son ami Steven Spielberg qui lui conseille de collaborer avec John Williams. Ce dernier, dont le travail sur Star Wars inspirera de grands compositeurs de musiques de films comme Zimmer, Horner, Elfman et d’autres, introduit l’idée de « leitmotiv » dans sa composition : l’idée est d’associer une musique spécifique à un personnage, un lieu, un moment clé ou une émotion. Ainsi, il est difficile de dissocier le personnage de Darth Vader du morceau THE IMPERIAL MARCH ou plus récemment le combat entre Darth Maul et le duo Obi-Wan Kenobi – Qui-Gon Jinn du morceau DUEL OF THE FATES.

Pour nous, spectateurs, il est simplement impossible de dissocier les films Star Wars de l’œuvre de John Williams.

À travers trois articles, nous revenons sur la musique de ces films qui a grandement participé à façonner la légende des Jedi, de l’Empire et du reste. Afin d’esquisser l’évolution musicale de ces films, nous avons choisis de procéder par ordre chronologique de production des films et non dans l’ordre narratif.

Précisons, avant de rentrer dans le vif du sujet, que nous ne prétendons pas à une quelconque exhaustivité dans notre volonté de lister les plus emblématiques morceaux de la saga, et ce pour une raison simple : il y en a trop !

Star Wars : Episode IV : Un Nouvel Espoir

1977. Des années de galères tant au niveau de la production que du tournage n’ont pas eu raison du succès du projet. Personne n’y croyait, mais à la sortie de Star Wars dans les cinémas de notre galaxie, c’est un véritable raz-de-marée. La légende est née.

Côté musique, nous avons déjà le droit aux premières pépites et ce dès les premières secondes de l’intro du film avec le célèbre MAIN TITLE, repris à chaque début d’épisode de la saga.

Autre thème qui raisonne tout au long de la saga, de façon plus sporadique et parcellaire : PRINCESS LEIA’S THEME. Ce morceau transpire le romantisme, la bonté caractéristique de la princesse et bien sûr ses célèbres macarons.

Durant la scène de la cantina sur Tatooine, John Williams rend hommage au roi du swing Benny Goodman dans un morceau particulièrement entrainant. Le voici joué par un stormtrooper à la sensibilité musicale aiguisée.

Enfin, il y a le morceau préféré de votre serviteur : THE FORCE THEME. Musique iconique de la saga, elle fut reprise tout au long de la saga, et fait une apparition réorchestrée dans les bandes-annonces du nouvel opus, The Force Awakens. Il s’agit, comme son nom l’indique, du thème entourant la Force, élément essentiel et omniprésent de Star Wars. D’où son importance.

Star Wars : Episode V : L’Empire Contre-Attaque

1980. L’épisode V, chérie dans le cœur de nombreux fans, est aussi notable de par l’apparition de THE IMPERIAL MARCH, véritable représentation symphonique de Darth Vader et de l’Empire. Ce thème peut aussi être entendu dans la prélogie, cette fois pour incarner mélodiquement le rapprochement d’Anakin Skywalker vers le côté obscur.

Le voici, joué par l’orchestre philharmonique de Vienne :

À la relative violence du thème musical qui accompagne les forces du mal, il y a les thèmes plus romantiques qui collent à la peau des héros. Nous avons abordé le thème de Leia, voici celui du Maitre Jedi Yoda.

Star Wars : Episode VI : le Retour du Jedi

1983. L’épisode VI vient clore une trilogie maitrisée de bout en bout.

C’est aussi la première véritable apparition de l’Empereur (il était apparu dans l’épisode V, mais uniquement sous forme holographique). Contrairement à l’IMPERIAL MARCH, le thème de l’Empereur est glauque, notamment par ses chœurs graves et quasi monocordes. À écouter dans la seconde partie de cet extrait :

Autre thème notable de cet opus, LUKE AND LEIA : à l’opposé totale du thème de l’empereur, ce morceau reprend les structures des thèmes de la Force et de Leia. Par son utilisation, il marque l’acceptation de son destin de Jedi par Luke et la naissance véritable de la relation entre Leia et Han Solo.

À suivre : Star Wars : la Force musicale (2/3)

1 Commentaire

  1. Un florilège de Hans Zimmer - SilenceSucks - 9 avril 2016

    […] film. Le leitmotiv de Batman (tu ignores ce qu’est un « leitmotiv » ? Relis donc notre article consacré à Star Wars) se compose de deux notes : un ré des familles, et un fa bien senti. Certaines critiques […]

Laisser un commentaire