The Endless River de Pink Floyd

endlessriver

Le dernier Pink Floyd, j’ai nommé The Endless River, écouté samedi dernier à 2h30 du matin, dans un état quelque peu second. Il s’agit du dernier album du groupe, réalisé à partir des sessions de travail de Division Bell, sorti lui en 94. L’album reprend les bases de travail du génial claviériste Wright, d’où la prédominance du clavier. Le son est aérien, envoûtant, et aussi très calme et posé, tout simplement beau. En résumé, l’album est un très bel hommage aux membres disparus, et au pluriel car si il s’adresse principalement à Wright, n’oublions jamais Syd (Barrett), mort en 2006, soit deux ans avant Rick Wright. Un testament musical planant, relaxant et gracieux.

Floydement vôtre.

Laisser un commentaire