WELCOME TO THE MACHINE (PINK FLOYD) dans PERSON OF INTEREST

ATTENTION : CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS SUR LA FIN DE LA SAISON 4 DE LA SÉRIE PERSON OF INTEREST.

La série PERSON OF INTEREST, créée par Jonathan Nolan (frère de Christopher, et co-auteur avec ce dernier de bon nombre de ses films) en 2011 est un OVNI de la télévision américaine. Diffusée sur le plus gros network américain (CBS), elle se démarque par l’intelligence de son écriture, ses réflexions sur nos rapports à la technologie et ses questions sur la place de l’Homme dans un monde aux changements incessants. Son synopsis ? Un agent paramilitaire de la CIA, présumé mort, est recruté par un millionnaire reclu pour travailler sur un projet top-secret : prévenir le crime avant qu’il ne se produise ! Un ingénieux programme élaboré par Finch identifie chaque jour des personnes qui vont être impliquées dans un crime. Victime ou coupable ? Reese va devoir mener l’enquête pour découvrir qui est en danger et empêcher qu’un nouveau meurtre soit commis. (Merci Allociné !)

Dans l’épisode final de la saison 4, l’ingénieux programme en question (appelé La Machine) est sur le point de disparaître. C’est une personnage inexistant physiquement mais pourtant central qui est en train de mourir. Le créateur de la série, Jonathan Nolan, s’est retenu quatre ans avant d’utiliser la chanson WELCOME TO THE MACHINE du légendaire groupe PINK FLOYD. Il raconte : Depuis des années on se dit que cette chanson sera pour le tout dernier épisode de la série. C’était acquis. […] Je me rappelle avoir tout écouté des Pink Floyd. Cet album en particulier (ndlr : WISH YOU WERE HERE) représente beaucoup pour moi. Nous n’avons pas eu le temps de laisser toute la chanson avec tout ce qui se passait dans l’épisode. Il y a une telle atmosphère acoustique dans cette chanson (ndlr : en parallèle de l’atmosphère électronique du morceau). Le début du morceau est comme prendre un ascenseur et arriver à l’étage d’un Nouvel Ordre Mondial, ce qui est exactement ce qui arrive à la fin de la saison. Nous étions donc tellement enthousiastes que Pink Floyd nous ait laissé utiliser la chanson. (Source en anglais)

WELCOME TO THE MACHINE dépeint l’impression que le groupe a que l’industrie musicale est devenue une machine à fric plutôt qu’un moteur de l’expression artistique. Mais si on décortique les paroles, on peut également entrevoir l’aliénation, voir l’abandon, de l’Homme moderne dans les nouvelles technologies et les plaisirs matérielles, ce qui a pour conséquence son emprisonnement dans le système. Des thèmes chers à la série PERSON OF INTEREST.

Bon, je sais que je n’aurai pas trop d’effort à faire pour vous inciter à écouter les FLOYD, mais je ne peux que vous encourager à jeter également un œil à PERSON OF INTEREST dont le succès critique n’a d’égal que l’incroyable qualité de ses comédiens et de ses auteurs. De plus, ce n’est pas la première fois que la série nous offre de belles scènes accompagnées de choix musicaux pertinents.

Un peu de HURT de JOHNNY CASH :

WHEN THE THINGS EXPLODE de UNKLE :

À vous de découvrir les autres pépites que peut offrir la série.

Concernant les Floyd, on en profite pour vous inviter à relire nos articles qui traitent du sujet : celui sur THE ENDLESS RIVER et l’autre sur ECHOES.

Laisser un commentaire